Sortie pédagogique à Heidelberg

Sortie pédagogique à Heidelberg

DU MERCREDI 23 AU JEUDI 24 MAI

Etaient présents : M.SKARNIAK Richard, chargé de mission auprès du Proviseur de l’Internat, M. LOESCH Eric, proviseur- adjoint du Lycée J. Storck et Mme SCHLACHTER Louise, référente lycée de l’internat.

Elèves concernés : Les internes des classes de seconde du Lycée J.STORCK

Objectifs :

  • Découverte d’une culture
  • Immersion dans un pays germanophone
  • Visiter un palace et un hôtel allemands, (découverte du fonctionnement, comparaison avec le système Français)
  • Découverte de l’histoire et de la culture locale
  • Visite d’un monument

 

Les internes du Lycée J. STORCK, des classes de seconde, se sont rendus le 23 mai 2018 à Heidelberg.
Cette ville, située sur les deux rives du Neckar, dans le Land de Bade-Wurtemberg au sud-ouest de l’Allemagne, est connue pour être l’une des plus belles villes d’Allemagne.

Journée du 23 mai 2018 :

Le petit- déjeuner à peine avalé, nous avons rejoint le chauffeur de bus à 7h. Malheureusement, des bouchons nous attendaient sur la route. Ainsi, avec un peu de retard, nous avons, dès notre arrivée, pu visiter le premier hôtel étoilé: L’hôtel Marriott. Il fait partie des 6500 établissements répartis dans 127 pays et territoires du groupe Marriott International. Séparés en deux groupes, nos guides nous ont expliqué en détail leur structure, comment se dérouler un séjour parmi eux, mais aussi et surtout la répartition des tâches au sein de leur équipe afin de satisfaire les demandes de leurs clients.

A la suite de notre visite, nous nous sommes rendus à l’auberge de jeunesse Jugendherberge d’Heidelberg pour manger. Le ventre plein, nous avons pu découvrir nos chambres et s’y installer.
Après un temps de repos, nous nous sommes dirigés vers le centre ville d’Heidelberg en transport en commun. Dans un secteur délimité, les élèves ont pu se balader dans la grande rue piétonne « Hauptstrasse », et par cette chaleur quoi de mieux qu’une glace italienne ?

Mais, il est déjà temps de se rendre dans le Palace cinq fois étoilé, puisque nous étions attendus pour 16h au sein de l’Europaischer Hof. Dès leur arrivée les élèves ont eu l’agréable surprise de découvrir un endroit aussi élégant et prestigieux. Situé au cœur du centre historique d’Heidelberg, l’Europaischer Hof Heidelberg est un hôtel de luxe datant de 1865. Nous avons été accueillis par toute une équipe charmante et une apprentie française nous a proposé une visite dans notre langue, ce qui n’était pas pour nous déplaire. La directrice de l’établissement Mme Von Kretschmann a eut l’amabilité de se joindre à nous durant un petit moment de la visite. Notre guide nous a partagé son expérience, son parcours et a pu répondre à toutes nos questions. Cet établissement  est un véritable patrimoine familial ce qui lui procure ainsi son charme et qui le rend si rare, il a su garder son indépendance grâce à de multiples investissements et à une diversification de ses activités (parking public, locaux commerciaux,…). A la suite de notre visite pleine d’émerveillement, nous avons été conviés à un « petit » encas, où l’équipe de l’hôtel, en plus de nous bichonner, a  énormément encourager les élèves dans leur démarche de stage mais aussi et surtout de travailler leur niveau de langue. En effet, l’Allemagne recherche beaucoup le savoir- faire français mais pour cela, il faut au moins connaître trois langues.

Ainsi, les étoiles dans les yeux, nous sommes retournés au centre ville afin de faire quelques emplettes dans les magasins que nous avions repérés avant la visite du palace.

Mais la pluie est au rendez-vous, nous nous sommes donc dirigés vers les transports en commun afin de retrouver notre auberge, où après s’être changés, un repas nous attendait. Le soir venu, certains sont restés en chambre et d’autres se sont retrouvés dans la salle commune de l’auberge. Quelques jeux improvisés, beaucoup de bonne humeur étaient au rendez-vous, mais très vite la fatigue s’est installés : BONNE NUIT !!

 

Journée du 24 mai 2018 :

REVEIL ! Il faut ranger nos affaires et préparer nos valises. Il s’agit de ne pas perdre de temps puisque au programme : Petit-déjeuner, préparer notre panier repas du midi, mettre nos valises dans le bus, et rendre nos chambres !

Tout le monde s’est mis au travail et d’une ponctualité rare, nous étions dans les transports en commun, que nous connaissons désormais par cœur.
Rendez-vous au Château d’Heidelberg  pour 10h, nous nous sommes rendus au départ du funiculaire pour y grimper avec enthousiasme.
Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par un guide qui nous fait découvrir les trésors cachés du château. Le guide nous a expliqué que durant cinq siècles, le château a été la résidence des princes de Palatinat (nom issu du latin palatium qui désigne deux pays différents de l’ancien Saint-Empire romain germanique : le Haut- Palatinat, dans le cadre de la Bavière, le Bas Palatinat ou Palatinat du Rhin, dans le cercle du Haut- Rhin, de part et d’autre du Rhin avec comme capitale Heidelberg).

Il a été détruit plusieurs fois, la dernière fois pendant la guerre de succession du Palatinat de 1689 à 1693. Les princes du Palatinat quittèrent ensuite leur résidence de Heidelberg pour s’installer à Mannheim.  Nous avons ainsi pu visiter des salles conservées dans l’état et restaurés régulièrement, mais également d’autres parties du château laissées à l’état de ruine, on a également observé des styles d’architectures différentes dues à la longue période de construction. En effet, les bâtiments ont été construits du XIVe siècle au début du XVIIe siècle, les parties les plus importantes datent du XVIe siècle et offrent de parfaits exemples de la transition typiquement germanique du flamboyant au baroque à travers la Renaissance.

Le château avait été épargné par les ravages de la guerre de trente ans, les invasions françaises de 1689 et de 1693 lui seront fatales, plusieurs tours éventrées par des explosions, la plus grande partie des bâtiments réduits en décombres derrière leurs façades. La ville elle-même sera presque entièrement détruite par incendie.

La visite s’est ensuite achevée par la découverte de la cave à vin princière où abrite le plus grand tonneau du monde construit à partir de 130 troncs de chêne, long de plus de huit mètres et large de sept mètres, il peut contenir un volume de 221 726 litres ! Le prince électeur Charles Théodore chargea pendant un temps le bouffon de la cour Perkeo, venu d’Italie, de garder le tonneau. Son nom est resté dans les annales en raison de son amour pour le vin : il ne manquait jamais de répondre « Perché no ? » (Pourquoi pas en italien),  quand on lui demandait s’il voulait encore boire un verre.

Après la visite du château, les internes ont pu encore apprécier la beauté de ce lieu et de la vue qui surplombe la ville, en déjeunant dans les jardins du château.

Durant l’après-midi les élèves ont visités la vieille ville, où se trouve : la Marktplatz « Place du Marché » avec une de ses nombreuses fontaines qui ornent Heidelberg, les élégantes maisons patriciennes, de nombreux cafés et une multitude de boutiques. Après avoir effectué les quelques dernières emplettes et profité des cafés de la ville ils retournèrent une dernière fois à l’auberge pour récupérer leur bagages et grimper dans le bus pour le retour à l’internat.

Le bilan du séjour est très positif les objectifs, découverte d’un hôtel, immersion linguistique, découverte culturelle, ont été atteints. Les élèves reviennent pleins de souvenirs ! Ils auraient tous aimé rester encore plus longtemps, mais non, demain il y a cours ….

Vidéo du séjour réalisée par Laura S. élève de 2nde

 

 

abressowan